Quel type de mandoline devriez-vous acheter ? Cela dépend de l’usage que vous voulez en faire. Lisez la suite pour découvrir celle qui répond le mieux à vos besoins.

La mandoline est un accessoire magique pour la cuisine : elle vous permet de créer rapidement des tranches précises et homogènes de fruits, de légumes, et même de viande ou de fromage. Elles vous assurent de donner de l’esthétisme et de l’élegance dans vos préparations de salades, de plats cuisinés, de frites, de chips de légumes, de gratin ou même de sandwichs. Certaines mandolines peuvent même former une julienne, un émincé, une brunoise, en mirepoix, et toutes ces personnalisations vous permettent de réaliser toutes sortes de plat rapidement et facilement, et particulièrement lorsque vous avez des quantités industrielles à cuisiner.

Comment choisir la meilleure mandoline : La tranche la plus lisse

Malgré sa facilité d’utilisation, la mandoline peut également représenter un danger. Si vous ne faites pas attention, la lame coupante peut vous blesser et trancher vos doigts aussi rapidement qu’une pomme de terre. C’est pourquoi il est essentiel de rechercher une mandoline de qualité, qui tranche correctement tout en offrant des mécanismes de sécurité efficaces pour la protection de vos doigts.

Nous avons étudié des dizaines de modèles pour vous aider à identifier les mandolines adaptés à vos besoins.

L’une de nos conclusions est que le prix ne reflète pas nécessairement la qualité. Vous pouvez tout à fait trouver d’excellents produits à bas prix, tout comme vous pourrez trouver des produits de qualité médiocre à prix de luxe.

Avec autant de prix et de styles différents, le choix de la meilleure mandoline peut être une tâche délicate. De la sécurité à la variété des tranches, aux facilités de rangement et à la stabilité de l’accessoire, il existe en réalité de nombreux critères à prendre en compte.

Si la mandoline brillante à plus de cent euros peut sembler être le summum de la beauté en cuisine, vous serez surpris d’apprendre que les professionnels se tournent en réalité plus souvent vers la forme compacte et fiable en plastique.

Lorsque vous choisissez votre mandoline, il est utile de déterminer quels sont vos principaux besoins. Recherchez-vous une lame de base pour simplifier la découpe ? Recherchez vous un accessoire basique mais facile à ranger ou êtes-vous à la recherche d’un appareil multi-usages pour couper en julienne ou en tagliatelle de légumes ?

1. La forme de la lame

On trouve trois formes de lame principales sur les mandolines.

La lame droite originale est toujours utilisée sur la plupart des modèles français, comme le Matfer Classic Bron. Une seule lame est perpendiculaire à la rampe, et permet de trancher directement les ingrédients que vous faites glisser devant elle.

Mandoline à lame droite

Une lame à coupe droite fonctionne bien pour les aliments les plus compacts comme les pommes de terre.

Si cette conception fonctionne bien pour trancher les légumes compacts, elle nécessite d’employer beaucoup de force et peut écraser les fruits plus tendres et les légumes à la peau délicate comme les tomates.

Une mandoline à coupe en V pour les carottes

Une mandoline à coupe en V permet de couper rapidement tous les aliments, compacts ou plus délicats.

La lame diagonale utilisée sur les modèles japonais, comme le Benriner, perfore une petite partie de la peau avant de glisser sur le reste de la surface. Cela permet aux ingrédients les plus tendres comme les tomates ou les fruits de glisser facilement. A l’inverse, cette mandoline permet également facilement la découpe des légumes plus coriaces sans utiliser la force – ce qui vous évite aussi un accident malencontrueux.

La lame en V, c’est aussi le style le plus répandu parmi les mandolines à usage domestique. Elle tire parti des avantages de la lame diagonale, et notamment le fait de pouvoir travailler de gros aliments.

2. Le design

Il existe deux modèles de base de mandoline : le modèle plat à main et le modèle sur pied.

Les modèles à main sont généralement dotés d’une poignée que l’on tient en appuyant ou un incliant manuellement la base contre le plan de travail, à l’angle le plus pratique pour soi. Cela permet à l’utilisateur de choisir l’angle de coupe et lui procure une plus grande sensation de contrôle. L’autre avantage est qu’il est ainsi plus facile de trancher directement au-dessus d’un bol ou d’une assiette.

Une trancheuse mandoline avec des pieds intégrés

Certains modèles possèdent des pieds qui leur permettent d’être stable (ou pas selon la qualité des pieds !). Pour certains utilisateurs, c’est un gage de robustesse par rapport aux modèles manuels. Le modèle sur pied permet généralement de réaliser des coupes plus sophistiquées que les modèles plus basiques, mais se montrent plus compliqués en terme de rangement.

Une autre caractéristique de conception à noter est de savoir si les réglages de la lame sont fixes ou coulissants.

Certaines mandolines permettent de régler la profondeur de coupe. C’est utile si vous souhaitez préparer des largeurs de tranche uniformes chaque fois que vous sortez votre outil, mais cela vous limite également à travailler dans les limites des réglages prédéterminés de l’appareil.

Un réglage par roulement vous permet de varier la largeur de la découpe selon vos besoins, mais il peut s’avérer difficile de reproduire les mêmes tranches à une fraction de millimètre près.

3. La sécurité

Comme nous l’avons mentionné précédemment, les mandolines peuvent s’avérer dangereuses si vous n’êtes pas sûrs de vos mouvements ou que vous êtes maladroit(e). C’est pourquoi les dispositifs de sécurité supplémentaires sont très importants et puvent rentrer en considération pour le choix de votre mandoline.

La plupart des mandolines sont équipées d’une sorte de fixe-aliment. Cela ressemble à petite poignée comportant des pics (comme une petite fourchette par exemple) que l’on va planter sur l’aliment pour éviter de tenir l’aliment par la main.

L’efficacité du fixe-aliment est un facteur essentiel pour déterminer si la mandoline est un bon achat. Certains modèles se fixent directement sur la rampe et permettent un tranché régulier et sans danger, et d’autres modèles sont autonomes et dépendent du contrôle de l’utilisateur qui peut souhaiter plus de liberté dans ses mouvements.

La manière de changer de lame est une autre question de sécurité. Les lames se fixent-elles et se retirent-elles facilement sans qu’il soit nécessaire de toucher les bords tranchants ?

4. Le nettoyage

Votre mandoline est elle facile à nettoyer ? Après tout, on dit bien qu’un bon chef est avant tout un chef qui fait attention à bien ranger ses accessoires et son plan de travail.
Or la plupart des mandolines doivent être lavées à la main et dans certains cas, enlever les résidus de fruits et de légumes peut se montrer particulièrement chronophage. Il serait idiot de choisir une mandoline pour gagner du temps dans la découpe, puis de perdre le temps gagné dans le nettoyage de votre mandoline.

5. Le rapport qualité-prix ?

Les tarifs généralement constatés varient de 19 à 100 euros. Quel montant êtes vous prêt(e) à accorder à vos accessoires de cuisine ?

Written by